images et objets pour une histoire millénaire
Société d'histoire et d'archéologie
du canton de Neuchâtel

Un bâtiment pour l’instruction et la culture

Légende
Titre
Le Collège latin
Auteur (dessinateur)
Jeanniot, Pierre-Alexandre (1826-1892)
Auteur (graveur)
Zollinger, Heinrich (1821-1891)
Date
vers 1855
Technique
aquatinte en couleurs
Dimensions
H: 13,3 cm L: 19,7 cm
Lieu de conservation
Musée d’art et d’histoire, Neuchâtel
Référence de l’œuvre
H 4140
Contexte

Au début du 19e siècle, les locaux scolaires de Neuchâtel sont dispersés dans différents bâtiments de la ville, dans des lieux pas toujours adapté à leur fonction. En 1816, une commission est chargée d’étudier la possibilité de construire un nouveau bâtiment. Il faut néanmoins attendre 1823 pour que le programme de construction définitif soit adopté. Il est prévu d’établir le gymnase à l’emplacement du Bassin, qui sera comblé en 1827, et de placer aussi dans la nouvelle construction la bibliothèque publique et le cabinet d'histoire naturelle. Les plans sont conçus par l’architecte Anton Froelicher, originaire de Soleure, mais demeurant à Paris. Après la longue mise en place des fondations, la première pierre est posée en 1828. Le collège est inauguré le 17 août 1835. Le musée d’histoire naturelle est installé en 1838 et la bibliothèque ouvre une année plus tard en 1839.

Description

L’artiste s’est posté au nord-ouest de la place Numa-Droz pour pouvoir embrasser toute la façade nord, tournée vers la ville. De style néo-classique, le bâtiment, composé d’un rez-de-chaussée, d’un entresol et d’un étage en pierre jaune, s’élève sur un soubassement de calcaire blanc. Le toit, dont l’inclinaison des pans est très douce, se devine par endroit. L’entrée principale, marquée par un large escalier, se trouve dans le corps central, encadré par deux ailes qui présentent latéralement des entrées secondaires. Sur la gauche, on aperçoit une voile et quelques barques qui signalent l’emplacement du port.

Interprétation

Le 17 mars 1838, le roi de Prusse Frédéric-Guillaume III, accomplissant enfin la promesse faite par Frédéric Ier en 1707, décide de la création d’une Académie à Neuchâtel. Cette dernière est inaugurée en 1841 au gymnase, dans la salle circulaire du rez-de-chaussée. Accueillant dans ses murs un grand nombre d’institutions, le bâtiment du Collège latin occupe ainsi une place centrale dans la vie intellectuelle, patrimoniale et culturelle de la ville de Neuchâtel.

En savoir plus ...

Allanfranchini, Patrice, Neuchâtel 1642-1942, Trois siècles d’iconographie, Chézard-Saint-Martin : Ed. de la Chatière, 2005, p. 277-278 (notice 645).

Courvoisier, Jean, Les monuments d’art et d’histoire du canton de Neuchâtel, Bâle : Ed. Birkhäuser, 1963, pp. 194-200.

Jeanneret, Maurice, « Le ?bâtiment du collège?, historique de la construction du Collège latin de Neuchâtel », Musée Neuchâtelois, 1936, pp. 81-102.

Jelmini, Jean-Pierre, Neuchâtel 1011-2011, mille ans – mille questions – mille et une réponses, Hauterive : Ed. Attinger SA, 2010, pp. 123-124.

Auteur : Vincent Callet-Molin

Catégories: Architecture publique , Instruction publique, 1849-1890

Notice 184 sur 477.