images et objets pour une histoire millénaire
Société d'histoire et d'archéologie
du canton de Neuchâtel

Relier Neuchâtel à Chaumont par les transports publics

Légende
Sujet
Inauguration du tram - funiculaire
Auteur
anonyme
Date
1910
Technique
photographie, positif noir et blanc
Dimensions
H: 8,9 cm L: 13,8 cm
Lieu de conservation
Musée d’art et d’histoire, Neuchâtel
Référence de l’œuvre
H 1995.21/1028
Contexte

Dès le deuxième quart du 19e siècle, la montagne de Chaumont devient un lieu de villégiature privilégié pour les familles aisées de Neuchâtel. Parallèlement, le tourisme se développe et plusieurs hôtels y voient le jour : l’Hôtel du Château (qui deviendra le Petit Hôtel) en 1835 ; le Grand Hôtel en 1865. L’accès par la route en diligence, puis dès 1902 en automobile, ne permet pas de répondre à la forte demande des usagers. Sous le nom de « Société Neuchâtel-Chaumont », un groupe d’entrepreneurs profite de ce développement et construit un funiculaire pour rallier Chaumont plus facilement. Les travaux, terminés en 1910, permettent de relier La Coudre à Chaumont par un tracé de 2,1 kilomètres de long pour une dénivellation de 570 m.

Description

Le jour de l’inauguration, le 17 septembre 1910, tous les invités se sont réunis au départ du funiculaire La Coudre – Chaumont. Sur la droite, la station inférieure du funiculaire a été construite dans le style Heimatstil. Il accueille le service des voyageurs au rez-de-chaussée et un logement à l’étage. A gauche, un second bâtiment abrite le buffet.

Interprétation

Le premier projet prévoyait de relier Neuchâtel à Chaumont par une ligne directe. Mais face aux importantes difficultés techniques, une solution plus simple est préférée : un tramway amène le voyageur depuis les Sablons, par la route des Fahys, jusqu’à La Coudre, où il embarque dans le funiculaire pour Chaumont. La ligne de tramway est ouverte à la circulation un mois après l’inauguration du funiculaire.

En savoir plus ...

Huguenin, Régis, L’émergence des transports publics en ville de Neuchâtel, urbanisation et mobilité (1890-1922), Neuchâtel : Ed. Alphil, 2007, p. 36.

Jelmini, Jean-Pierre, Neuchâtel 1011-2011, mille ans – mille questions – mille et une réponses, Hauterive : Ed. Attinger SA, 2010, pp. 216-217.

Piguet, Claire, INSA, Inventaire Suisse d’Architecture 1850-1920, Neuchâtel, Berne : Société d’histoire de l’art en Suisse, 2000, pp. 184-186, 219-220.

Auteur : Vincent Callet-Molin

Catégories: Tourisme, Transport, 1891-1913

Notice 225 sur 482.