images et objets pour une histoire millénaire
Société d'histoire et d'archéologie
du canton de Neuchâtel

Pour une modernisation du monde agricole

Légende
Titre
5eme exposition suisse d’agriculture à Neuchâtel, 1887
Auteur
Bouvier, Paul (1857-1940)
Imprimeur
Frey & Conrad, Zurich
Date
1887
Technique
affiche
Dimensions
H: 85 cm L: 112 cm
Lieu de conservation
Bibliothèque publique et universitaire, Neuchâtel
Référence de l’œuvre
Af-C-637
Contexte

Depuis 1873, les expositions fédérales d’agriculture permettent, à intervalle régulier, de rassembler les acteurs de la branche, de mettre en évidence les progrès accomplis et de créer l’émulation. La 5e Exposition suisse d'agriculture se déroule à Neuchâtel du 11 au 20 septembre 1887. La manifestation a été avancée d’une année sur la date initialement prévue pour pouvoir bénéficier des terrains créés au bord du lac par la municipalité de Neuchâtel et promis à la construction dès 1888. Les 10 divisions, parmi lesquelles figurent « progrès de l’agriculture » et « machines », sont réparties sur près de 90'000 mètres carrés. L’exposition accueille plus de 119'000 visiteurs et donne lieu à un grand cortège allégorique et historique.

Description

L’affiche présente le site de la fête : au bord du lac, à l’emplacement des nouveaux remblais du quartier des Beaux-Arts, ont été dressés les différentes tentes et bâtiments de l’exposition. Sur la droite, on distingue le musée des Beaux-Arts et le port. En arrière-plan se profilent les Alpes. La scène est encadrée par un décor heimatstil garni de couronnes de fleurs. Un paysan et ses bœufs font pendant à un couple de vignerons présentant leur récolte. Les armoiries de Neuchâtel figurent en bas au centre dans une composition de circonstance. La croix suisse rayonnante domine le tout, accompagnée de la devise : « L’agriculture fait la richesse des nations ».

Interprétation

L’exposition de 1887 coïncide avec une prise de conscience de la nécessité de moderniser le monde agricole suisse. Le protectionnisme qui règne alors en Europe conduit paradoxalement à une situation difficile pour les agriculteurs. Tant Robert Comtesse, conseiller d’Etat, que Numa Droz, conseiller fédéral, plaident pour le retour au libre-échange. Mais pour vaincre la concurrence, il est nécessaire de faire connaître les avancées de la science pour le monde agricole et de promouvoir l’instruction professionnelle. La création, en 1885, d’une école d’agriculture à Cernier va dans ce sens. La fondation de la Société cantonale d’agriculture et de viticulture, en 1888, permet de fédérer les forces du secteur primaire neuchâtelois.

En savoir plus ...

Le véritable messager boiteux de Neuchâtel, 1888, pp. 63-64.

La Ve Exposition suisse d'agriculture Neuchâtel 1887, Rapport général, Neuchâtel : Imprimerie L.-A. Borel, 1888.

La Ve Exposition suisse d'agriculture. Compte rendu illustré avec la liste complète des récompenses, Neuchâtel : Attinger, 1887.

Auteur : Vincent Callet-Molin

Catégories: Agriculture, 1849-1890

Notice 404 sur 482.