images et objets pour une histoire millénaire
Société d'histoire et d'archéologie
du canton de Neuchâtel

L’incendie fondateur de la ville de La Chaux-de-Fonds

Légende
Sujet
Fête du centenaire du relèvement de La Chaux-de-Fonds
Auteur
Château, A.
Date
1894
Technique
lithographie
Dimensions
H: 82,5 cm L: 57,5 cm
Lieu de conservation
Cabinet des estampes de la Bibliothèque nationale suisse, Berne
Référence de l’œuvre
SNL_FETE_101
Contexte

1894 est une année fondatrice pour l’histoire de La Chaux-de-Fonds. Cent ans ont passé depuis l’incendie dévastateur mais c’est aussi le moment où la municipalité devient officiellement une ville. Cette importante mutation institutionnelle, politique et démographique s'accompagne d'une véritable mythification de l'épisode de l'incendie survenu à la fin du 18e siècle. L’incendie – un événement sommes toutes courant en Suisse et à l’étranger à cette époque – devient un moment constitutif fondamental de l’histoire de la ville. Les flammes destructrices sont considérées comme le fertilisant nécessaire au développement de La Chaux-de-Fonds.

Dans la foulée de ces manifestations patriotiques, un ouvrage commémoratif est publié dans lequel figure notamment un poème intitulé Le Phénix. Dans ce texte, la symbolique de l’oiseau mythique renaissant de ses cendres et rapprochée de l’incendie et du relèvement de la ville.

Description

Sur l’affichette figure un texte, signé par plusieurs membres du comité d’organisation des festivités, invitant la population à célébrer le centenaire de l’incendie et par la même occasion, le relèvement de la ville. Six portraits en buste de ¾ de personnalités marquantes de l’histoire de la ville sont insérés dans des médaillons entourés de frises végétales au-dessous desquelles se trouvent les phylactères contenant leurs noms. Le slogan « Travail. Progrès. Industrie. » ainsi que deux flambeaux dans la partie supérieure de l’affichette viennent compléter la  composition.

Interprétation

L'esprit d'initiative des Chaux-de-Fonniers, leur courage dans la reconstruction du village et l'industrie horlogère prospère qui a pu s'y développer grâce à des personnages novateurs et d’envergure, sont valorisés sur cette affichette. Parmi les personnages représentés, issus du domaine des arts (Léopold Robert), de l'horlogerie (Pierre Jaquet-Droz, Henry-Louis Jaquet-Droz et Moïse Perret-Gentil), des sciences (Célestin Nicolet) et de la politique (Fritz Courvoisier), seul Moïse Perret-Gentil a véritablement vécu l'incendie de 1794 et a effectivement contribué à la reconstruction du village ! Les cinq autres personnages servent toutefois le discours glorificateur qui est développé par le comité d'organisation de cette commémoration. Tous, sans exception, se sont illustrés par leurs œuvres, par leur impact sur la future ville ou sur le canton et jouissent d'une aura qui dépasse les barrières chronologiques.

En savoir plus ...

La Chaux-de-Fonds, son passé, son présent: notes et souvenirs historiques publiés à l'occasion du centième anniversaire de l'incendie du 5 mai 1794, La Chaux-de-Fonds: Impr. du National suisse, 1894.

La Chaux-de-Fonds: documents nouveaux publiés à l'occasion du 150e anniversaire de l'incendie du 5 mai 1794, La Chaux-de-Fonds: Association pour le développement de La Chaux-de-Fonds, 1944.

Barrelet, Jean-Marc, Ramseyer, Jacques, La Chaux-de-Fonds, ou le défi d'une cité horlogère, 1848-1914, La Chaux-de-Fonds : Ed. d'En Haut, 1990.

Cop, Raoul, Histoire de La Chaux-de-Fonds, Le Locle : Edition G d’encre, 2006.

Auteur : Sandrine Girardier

Catégories: Faits divers et catastrophes, Fêtes et commémorations, 1891-1913

Notice 29 sur 482.