images et objets pour une histoire millénaire
Société d'histoire et d'archéologie
du canton de Neuchâtel

La Tour de Chaumont et le développement touristique

Légende
Titre
Chaumont, la Tour, entrée
Auteur
Phototypie Co (éditeur)
Date
vers 1915 ( ?)
Technique
carte postale
Dimensions
H: 13,5 cm L: 9 cm
Lieu de conservation
Musée d’art et d’histoire, Neuchâtel
Référence de l’œuvre
H 1980-200480
Contexte

Le développement de Chaumont comme but d’excursion et de tourisme ainsi que comme lieu de villégiature pour les citadins de Neuchâtel amène la création de plusieurs infrastructures importantes : le Grand Hôtel en 1866, un bâtiment scolaire et une chapelle en 1876, le funiculaire reliant La Coudre à Chaumont en 1910. Dans l’idée d’élargir l’offre touristique et d’augmenter le nombre de passager, la Compagnie Neuchâtel-Chaumont fait construire en 1912, à proximité immédiate de la station supérieure du funiculaire, une tour permettant d’admirer le paysage.

Description

Haute de 40 mètres, la tour de Chaumont permet de s’élever au-dessus de la cime des arbres pour jouir de la vue sur toute la région des trois lacs et sur les Alpes. Elle est construite en béton armé selon les plans de l’architecte Arthur Studer et on y accède par une passerelle métallique.

Interprétation

Les points de vue et les belvédères du canton sont des lieux très courus des touristes au 19e siècle déjà. A côté de sites tels que le rocher de Tablettes (près de la Tourne), le Chapeau de Napoléon (au-dessus de Fleurier) ou le Creux du Van, Chaumont occupe une place privilégiée, comme en témoignent les nombreux panoramas pris depuis son sommet. Avec le développement du tourisme et l’augmentation des visiteurs, les accès de certains points de vue sont aménagés pour assurer tant le confort que la sécurité des nombreux visiteurs.

En savoir plus ...

Klauser, Eric-André, Tourisme, sports et loisirs neuchâtelois à la Belle Epoque, Saint-Blaise : Ed. du Ruau, 1998, pp. 61-63.

Piguet, Claire, INSA, Inventaire Suisse d’Architecture 1850-1920, Neuchâtel, Berne : Société d’histoire de l’art en Suisse, 2000, pp. 220.

Auteur : Vincent Callet-Molin

Catégories: Tourisme, 1914-1945

Notice 326 sur 474.