images et objets pour une histoire millénaire
Société d'histoire et d'archéologie
du canton de Neuchâtel

« La montre chic, c’est la montre Zenith »

Array
Légende
Titre
Histoire de l'horlogerie
Auteur
Collard, Robert, dit Lortac (1884 – 1973)
Auteur
Louis, R.
Auteur (commanditaire)
Zenith, Le Locle
Date
1925
Technique
film 35 mm nitrate, noir et blanc, muet, intertitres (français)
Métrage/Durée
32 m, 1'10'' à 24 i./s
Lieu de conservation
Bibliothèque de la ville de La Chaux-de-Fonds, Département audiovisuel (DAV)
Référence de l’œuvre
FD 120
Contexte

Fondée au Locle en 1865, l’entreprise horlogère Favre, qui prendra le nom de Zenith en 1911, est l'une des entreprises neuchâteloises les plus présentes au sein du patrimoine filmique du canton de Neuchâtel.

En 1905, déjà, la «Sortie des ouvriers de la Fabrique de M. Georges Favre au Locle» fait l'objet d'un filmage. Cette bande, non retrouvée à ce jour, dont le titre évoque la célèbre «Sortie des Usines Lumière» de 1895, faisait partie du répertoire d'un forain. Elle constitue l'un des tout premiers films neuchâtelois repérés.

« Histoire de l'horlogerie » est due au talent de Robert Collard, dit Lortac (1884 – 1973), un animateur parisien qui fonda en 1919 Publi-Ciné, maison de production spécialisée dans le film d'animation publicitaire. Publi-Ciné, qui devint rapidement l'un des premiers producteurs de réclames en animation, envoya, au début de l'année 1920, un représentant en Suisse. Ce dernier semble à la fois avoir démarché des annonceurs et loué des écrans. Quelques films publicitaires réalisés pour le compte d'entreprises neuchâteloises telles que Dubied ou Klaus sont ainsi dus au talent de cinéastes parisiens.

Réclames vantant les montres Zenith, « Hors du lit! » et « Histoire de l'horlogerie » sont à notre connaissance les seules de ces commandes suisses conservées. La datation hypothétique du film est déduite des modèles de montres présentés à la fin de la réclame.

Description

«Histoire de l'horlogerie» retrace l’évolution de la mesure du temps à l'aide de dessins animés et de quatre intertitres. On voit ainsi prendre forme sous nos yeux des dessins de la clepsydre des Grecs, du cadran solaire des Romains, de la « grosse montre à clef » du 19e siècle et, finalement, de la montre bracelet moderne : « élégante et d’une exactitude absolue, la montre chic, c’est la montre Zenith».

Interprétation

Dans la mesure où l'industrie horlogère joue un rôle majeur, non seulement économique mais aussi social et culturel, dans le canton de Neuchâtel, le patrimoine cinématographique local est le reflet de cette primauté de la montre: le Département audiovisuel de la Bibliothèque de La Chaux-de-Fonds conserve de nombreux films de commande réalisés pour le compte d'entreprises telles que Tissot, Ebauches S.A ou Zenith. Cette dernière fera notamment appel, durant les années cinquante, à l'agence parisienne « Cinéma et publicité ».

Comme bon nombre d'entreprise durant la première moitié du 20e siècle, Zenith fit également réaliser un film de fabrication, présentant toutes les étapes de la manufacture des montres (« La fabrication de l'horlogerie: montres, réveils, pendulettes et pendules, horloges électriques et pendules astronomiques », 1931, Eos-Film, Bâle; [Praesens-Film SA, Zurich?], 787 m, 28'22'' à 24 i./s).

En savoir plus ...

Joseph, Aude, Neuchâtel, un canton en images : Filmographie tome 1 (1900 – 1950), Hauterive, Gilles Attinger,  2008, pp. 63-64.

Bibliothèque de la Ville de la Chaux-de-Fonds, Filmographie neuchâteloise en ligne.

Association« Les indépendants du 1er siècle».

Auteur : Aude Joseph

Catégories: Industrie, Mesure du temps, 1914-1945

Notice 54 sur 479.