images et objets pour une histoire millénaire
Société d'histoire et d'archéologie
du canton de Neuchâtel

La fin d’Expo.02

Array
Légende
Titre de l’émission
Journal du matin
Animateur RSR
Derder, Fathi ; Girard, Frédéric
Participant
Meroni, Carlo
Date d’enregistrement
20 novembre 2002
Technique
Numérique, archivé sur CDR
Durée de l’archive
4’57’’
Durée de l’extrait
2’10’’
Lieu de conservation
Radio Télévision Suisse (RTS), Lausanne
Cote d’origine de l’archive
CDR 6734
Illustration
Les galets de l’arteplage de Neuchâtel en cours de démontage, 10 mars 2003 © OPAN concept SA, Neuchâtel
Contexte

Dès la fermeture de ses portes, le 14 octobre 2002, Expo.02 est livrée aux déconstructeurs, ceux-là mêmes qui avaient érigé les arteplages. Selon le principe de l’exposition, rien n’est conservé de ces constructions éphémères, à l’exception du Palais de l’équilibre, transféré au CERN à Meyrin. L’hôtel lacustre le Palafitte, promis normalement à la destruction, est conservé sur les rives d’Hauterive.

Description

Interviewé par le journaliste Frédéric Girard, Carlo Meroni, responsable de la déconstruction de l’arteplage de Neuchâtel, décrit les différentes étapes des travaux. Après avoir enlevé les roseaux qui entouraient l’arteplage, les ouvriers retirent de l’eau les cormores, éléments de béton sur lesquels repose la plateforme. En raison de l’exposition au vent, les ouvriers doivent être attentifs, chaque soir, à attacher soigneusement le matériel démonté. Chaque élément est soigneusement trié pour être récupéré. Une centaine d’ouvriers s’activent sur le site.

Interprétation

Entre fin 2002 et 2003, Expo.02 disparaît sous les mains expertes et les outils spécialisés des entrepreneurs. Les organisateurs de l’exposition nationale ont dès le départ prêté une grande attention à la protection de l’environnement. Pour cette raison (et également pour des questions d’autorisation de construire), ils ont fait le choix d’une affectation temporaire des sites utilisés pour Expo.02. Après le démontage des infrastructures, le site retrouve donc son état originel. Un projet de réaménagement voit le jour en 2003, mais un référendum empêche son aboutissement. Lancé en 2008, un concours d’idées ouvert aux jeunes architectes européens voit le projet « Ring » du bureau neuchâtelois Frund-Gallina primé. Il ne sera pas réalisé avant plusieurs années.

En savoir plus ...

Architecture.Expo.02 : Exposition nationale suisse : concept, montage, démontage, Basel : Birkhäuser, 2003.

Auteur : Geneviève Delcour / Blaise DuPasquier

Catégories: Lac, Fêtes et commémorations, 1980-2011

Notice 194 sur 482.