images et objets pour une histoire millénaire
Société d'histoire et d'archéologie
du canton de Neuchâtel

Bien connaître la frontière pour mieux la contrôler

Légende
Titre
Plan des frontiéres & des quatre mayries des Montagnes de Valengin. Tiré sur les lieux.
Auteur
Robert, Abraham
Date
1663
Technique
dessin au trait (plume et encre), agrémenté de couleurs
Dimensions
H: 60 cm L: 87,5 cm
Lieu de conservation
Archives de l'Etat, Neuchâtel
Référence de l’œuvre
PLA-260
Contexte

En 1658, Abraham Robert, premier maire de La Chaux-de-Fonds, et Benoît de la Tour furent chargés par le gouverneur de la principauté de Neuchâtel, Jacques de Stavay-Mollondin, d’établir une nouvelle version des reconnaissances des Montagnes de Valangin. Pour l’essentiel, ils allaient parcourir les communes du Locle, de La Sagne, des Brenets et de La Chaux-de-Fonds en dressant, pour chaque ménage, la liste des droits dont il bénéficiait et surtout des redevances dues au souverain. Les deux hommes devaient en outre livrer une « description de la frontière desdites Montagnes »; ils complétèrent ce texte par une carte.

Description

Cette carte comprend les quatre communes susmentionnées, et signale les chemins, les cours d’eau, les barres de rocher, les maisons et les agglomérations, les lieux-dits, etc. Les limites des communes sont indiquées, de même qu’un bon nombre de bornes. Le secteur frontalier qui va du Col-des-Roches aux Convers (en passant par la Rançonnière, le fil du Doubs et les confins de l’évêché de Bâle) est dessiné en détail, avec ses moulins et passages. L’ensemble pèche par la maladresse des proportions et de la représentation ainsi que par des lacunes.

Interprétation

L’abondance des détails dans les secteurs frontaliers (bornes, lieux-dits et moulins) témoigne de la volonté de faire respecter les prérogatives seigneuriales et de prévenir d’éventuels litiges avec les souverains voisins ou des sujets. Le contrôle des concessions hydrauliques et des droits de pêche, notamment, n’allait pas sans une bonne connaissance des lieux.

Trop approximatif, le document ne saurait être comparé à la carte du père Bonjour, publiée peu après, vers 1670, qui constitue sans doute la première représentation satisfaisante de l’ensemble du Pays de Neuchâtel. Cependant, celle-ci reste schématique et les Montagnes y sont traitées bien moins en détail que sur la carte de Robert.

En savoir plus ...

Robert, Abraham, de la Tour, Benoît, Description de la frontière des Montagnes de Valangin accompagnée d’une carte hors texte, publiée avec annotations et commentaires par Piaget, Arthur et Thévenaz, Louis, Neuchâtel: Archives de l’Etat, 1907.

Roulet, Lous-Edouard, L’établissement de la mairie de La Chaux-de-Fonds en 1656, La Chaux-de-Fonds: Conseil communal, 1956. Cet ouvrage reproduit une copie en couleur de l’original faite en 1879 (pp. 4-5), ainsi qu’une autre carte de 1656, couvrant La Sagne et La Chaux-de-Fonds, attribuée elle aussi à Abraham Robert (pp. 161, 166).

Auteur : Raoul Cop

Catégories: Montagnes, 1544-1706

Notice 161 sur 482.