images et objets pour une histoire millénaire
Société d'histoire et d'archéologie
du canton de Neuchâtel

Le Jardin Desor

 

« En 1886, profitant de l’aménagement du parc de l’Académie toute proche, la Ville met en valeur le terre-plein qui sépare désormais le Crêt du lac en y créant le Jardin Desor en hommage au généreux géologue neuchâtelois à qui l’Académie doit précisément une grande part de son renouveau. A la base méridionale de la colline, entourée d’un jardin arborisé et fleuri, une vaste mare dans laquelle s’ébattent des poissons et des oiseaux d’eau, baigne les rochers et rappelle que naguère le lac battait encore le pied du promontoire. Le Jardin Desor et tous ses pittoresques trésors disparaissent avec le Crêt au milieu du 20e siècle. »  

 

La question du jour est réalisée en collaboration avec les Editions Attinger. La réponse provient de l’ouvrage de Jean-Pierre Jelmini, Neuchâtel 1011-2011, mille ans – mille questions – mille et une réponses, question 303.