images et objets pour une histoire millénaire
Société d'histoire et d'archéologie
du canton de Neuchâtel

L’école d’agriculture de Cernier

Légende
Titre
L’école cantonale d’agriculture de Cernier
Auteur
attribué à Zingg, Hans
Date
1939 ?
Technique
16 mm nitrate, noir/blanc, muet
Durée
111,7 m, 15’ à 16 i./s.
Lieu de conservation
Bibliothèque de la ville de La Chaux-de-Fonds, Département audiovisuel (DAV)
Référence de l’œuvre
FC 016
Contexte

Dans les années 1880, la concurrence des denrées alimentaires provenant d’outremer provoque une crise agricole importante en Suisse. Le Conseil fédéral décide d’encourager une culture rationnelle par la création de sociétés et de fédérations, ainsi que par le développement de l’enseignement agricole. Avec les subventions fédérales et l’appui de douze autres communes du Val-de-Ruz, Cernier ouvre en 1885 une école d’agriculture qui propose des cours théoriques et pratiques.

Description

Tourné par un cinéaste amateur, le film expose les différentes techniques et pratiques agricoles enseignées à l’Ecole de Cernier : le labour à la herse, l’utilisation du tracteur, la culture des pommes de terre et des betteraves, l’épandage, la fenaison, etc. Les différents plans permettent de documenter précisément chacune des activités, la caméra s’approchant quelques fois pour en saisir des détails. La séquence choisie présente le hersage effectué à l’aide de deux chevaux. Une pierre charge la herse afin de faciliter sa pénétration. A l’arrière-plan, une charrue tirée par un tracteur annonce la mécanisation progressive des techniques agricoles.

Interprétation

Réalisé en 1939, ce film constitue un précieux témoin des pratiques agricoles avant les grands changements qui suivront la Deuxième Guerre mondiale. Le plan Wahlen, qui vise l’auto-approvisionnement de la Suisse, va provoquer une forte augmentation de la production agricole et le doublement de la surface de culture qui couvre 5100 hectares du canton en 1942. La mécanisation et les développements techniques qui suivent la fin des hostilités débouchent sur un bouleversement profond du monde de la paysannerie. La surproduction de lait et de viande, la pression sur les prix en constante croissance et la diminution de la main-d’œuvre annoncent un futur difficile pour la paysannerie neuchâteloise.

En savoir plus ...

Joseph, Aude, Neuchâtel, un canton en image : filmographie, Hauterive : Ed. Gilles Attinger, 2008, pp. 167-168.

Hainard, François, « L’agriculture neuchâteloise au XXe siècle », in : Histoire du Pays de Neuchâtel, tome III, Hauterive : Ed. Gilles Attinger, 1993, pp. 131-135.

Taillefert, Armand, « L’enseignement agricole », in : Agriculture et viticulture, Neuchâtel : Centenaire de la République, 1948, pp. 77-85.

Auteur : Vincent Callet-Molin

Catégories: Agriculture, Instruction publique, 1914-1945

Notice 439 sur 445.