images et objets pour une histoire millénaire
Société d'histoire et d'archéologie
du canton de Neuchâtel

La promenade des zigzags  

 

« Un éboulement survenu en 1835 dans la carrière de l'Evole, exploitée par la famille Montmollin, est à l'origine de cette promenade singulière. Une fois la route débarrassée des gravats qui la recouvrent et la carrière purgée des derniers rochers en suspension, la Ville devient en 1836 propriétaire de ce terrain à titre de  compensation pour les dommages causés par l'accident. En 1838, les aménagements sont terminés : la pente est régularisée, le sol semé de gazon et deux sentiers entrecroisés, bordés d'arbres et de haies, relient la vieille route de France à la voie neuve de l’Evole. Le tracé des chemins va donner son nom à la promenade et à l’ensemble du site. »  

 

La question du jour est réalisée en collaboration avec les Editions Attinger. La réponse provient de l’ouvrage de Jean-Pierre Jelmini, Neuchâtel 1011-2011, mille ans – mille questions – mille et une réponses, question 997, p. 509.